null Festival international du film de Venise et participation d'étudiants d'universités méditerranéennes : Prix UNIMED 2022 pour le film ‘Bardo, falsa crónica de unas cuantas verdades’ d'Alejandro González Iñárritu

Festival international du film de Venise et participation d'étudiants d'universités méditerranéennes : Prix UNIMED 2022 pour le film ‘Bardo, falsa crónica de unas cuantas verdades’ d'Alejandro González Iñárritu

21 oct. 2022

Bardo, la Cronaca falsa de alcune Verità | film 2022 | Movietele.ite Le jury UNIMED du 79e Festival international du film de Venise a décerné le "Prix UNIMED 2022" au film "Bardo, fausse chronique de quelques vérités", réalisé par Alejandro González Iñárritu.

UNIMED AWARD, a lancé en 2017, est un prix parallèle au Festival International du film de Venise, résultant de la collaboration entre UNIMED et La Biennale di Venezia.

Chaque année, un jury international composé d'étudiants provenant des universités associées à UNIMED se réunit à Venise pour visionner tous les films en compétition et attribuer le prix au film qui a le mieux les valeurs fondamentales d'UNIMED.

Le prix a été créé à la mémoire du professeur Franco Rizzi, ancien secrétaire général et fondateur d'UNIMED, pour son engagement de toute une vie et sa carrière pour renforcer la coopération entre les universités euro-méditerranéennes.

En effet, depuis sa fondation, UNIMED s'est toujours engagé à utiliser l'éducation comme une force globale et un véhicule pour la compréhension mutuelle. À cette fin, le prix UNIMED encourage la compréhension entre les peuples de cultures et de croyances religieuses différentes, la lutte contre le racisme et la discrimination, en révélant les causes complexes de la violence et en démontrant une capacité à résoudre les conflits.

L'objectif du Prix UNIMED est de promouvoir les échanges culturels entre étudiants et de mettre en avant la valeur des échanges interculturels, la liberté d'expression, le respect mutuel et la compréhension des différences.

Cette année, le jury était composé des étudiants suivants:

Ilaria Romani, en tant que tutrice, de l'Université internationale de Rome, Italie

Giada Andreoletti & Magda Adrezejewska de l'Université internationale de Rome, Italie

Eduardo Abellan Martinez & Manuel Benitez Cadix de l'Université de Murcie, Espagne

Nicolò Canestrelli & Pier Francesco Coscia du Politecnico di Torino, Italie

Senna Vodzogbe & Miika Suonpera de l'Université de Tampere, Finlande

Virginia Ceccato & Giulia D'Angioli de l'Université Ca Foscari, Italie

Guillem Villalonga & Albert Muns de l'Université de Barcelone, Espagne

Martina Guerra & Silvia Lanfredi de l'Université de Pavie, Italie

Nabila Toscano & Anastasia Giannuzzi de l'Université de Salento, Italie

 

Le jury a motivé son choix comme suit:

"Iñárritu trouve un équilibre très intéressant entre l'exercice narcissique et l'autocritique, en mettant en avant ses racines culturelles et le privilège d'être un artiste influent. Le réalisateur s'insère sans complexe dans le film, nous présentant un point de vue puissant sur la relation complexe entre les identités culturelles mexicaine et américaine.

Silverio illustre le dilemme interne auquel peuvent être confrontés les immigrants à la recherche de meilleures conditions de vie dans un autre pays. Devenir un journaliste à succès le rapproche de la vie qu'il voulait pour lui-même, mais crée une distance avec ses origines mexicaines qu'il veut hypocritement transmettre à ses enfants. Silverio et sa famille doivent faire face au rejet évident du pays où ils vivent et de celui qu'ils ont laissé derrière eux. Les longues prises de vue et les images vives créent un état onirique et guident le spectateur dans l'esprit de Silverio, partageant avec nous la condition surréaliste du "bardo" qu'il expérimente.

La cérémonie finale a eu lieu le 9 septembre au pavillon italien à Venise.

Le prix, constitué d'une âme métallique, de plâtre, de gaze et de lin, ainsi que de d'or pur et de cuivre, a été conçu par l'artiste Maurizio Radici et gracieusement offert par PDG Arte Communications, responsable de plusieurs pavillons externes de la Biennale Arte.

L'artiste, Maurizio Radici, est né dans la province de Brescia en 1958. Il a obtenu un diplôme en graphisme et en architecture et, dans les années 1980, il a fréquenté l'Académie de Carrare et des Beaux-Arts de Bergame, où il a eu l'occasion de recevoir l'enseignement de professeurs italiens renommés, comme Italo Ghilardi. Depuis son enfance, son univers est particulièrement attentif à l'art et aux techniques de peinture et il est certain que son père, qui était un chimiste des couleurs très réputé, a transmis à son fils une connaissance approfondie du sujet. Radici est un artiste qui a fait de la peinture son métier à plein temps.

Depuis qu’il était un petit garçon, il se consacre à la peinture et à la sculpture et a acquis une grande expérience du graphisme publicitaire en tant que directeur artistique. Il a organisé d'innombrables expositions dans des musées et galeries italiens et internationaux : Milan, Stuttgart, New York, Bergame, Rimini, Macerata, Ancône, Bologne, Brescia, Naples, Gênes, Cagliari, Venise, Londres, Amsterdam, Rome, Collinas, Gambettola (Cesena Forlì).

Vous pouvez suivre ici la vidéo réalisée par l'organisation après l’événement.

Dans le prochain lien, vous pouvez consulter l’information pour la sélection des étudiants depuis l’Université de Murcie:

https://www.campusmarenostrum.es/es/web/cmn/-/nouvelle-opportunite-etudiants-facultes-communication-beaux-arts-jury-international-etudiants-festival-international-venise-2022


Traduction effectuée par les stagiaires Mario Marín Salmerón et María Mercedes Gil, des étudiantes en quatrième année des études “Grado de Traducción e Interpretación” à l’Université de Murcia.