null Deuxième appel du Programme Learn Africa Canarias

Deuxième appel du Programme Learn Africa Canarias

29 mars 2021

Le 2ème appel à bourses de la Fondation Femmes pour l’Afrique est ouvert en collaboration avec le gouvernement des Îles Canaries pour étudier à Gran Canaria.

Les bourses, qui comprennent des cours de langue, des cours de courte durée spécialisés et des diplômes universitaires, se poursuivront tout au long de l'année 2021. Seules les femmes ressortissantes d'un pays africain sont éligibles.

La personne intéressée trouvera des cours en espagnol, en anglais et en français, et tous ces cours seront dispensés en ligne. Vous devez donc disposer d'un dispositif informatique (ordinateur, portable, tablette) et d'une connexion internet ainsi que la condition d’être inscrit dans une université africaine ou posséder un diplôme universitaire délivré dans un pays africain. La bourse couvre les frais d'inscription, les frais académiques et la délivrance du diplôme/certificat obtenu.

Pour demander une bourse, il vous suffit de consulter l'étude qui vous intéresse, de remplir un formulaire avec vos données personnelles et de joindre les documents requis. Le formulaire montre tous les cours disponibles et vous pouvez en sélectionner jusqu'à trois.

Une fois la demande envoyée par le site web (uniquement de cette manière), il ne sera pas possible de modifier les données ou les documents envoyés. Les dates d'inscription et de début sont détaillées dans la fiche d'information de chaque programme. La sélection finale est convenue avec chaque centre de formation et est communiquée personnellement aux étudiantes sélectionnées.
Les centres de formation qui proposent ces études sont les suivants : l’Université de Las Palmas de Gran Canaria (ULPGC), l’Université de La Laguna (ULL), l’École de la Santé et des Services Sociaux de Canaries (ESSSCAN), la Fondación Générale de l’Université de La Laguna (FGULL),  la Fondation Universitaire de Las Palmas (FULP) et l’Institut Technologique de Canaries (ITC).

Traduction effectuée par les stagiaires Chourouk Khalifi Nasri et Mar Miras Gómez, des étudiantes en quatrième année des études « Grado de Traducción e Interpretación » à l’Université de Murcia.